Fall / automne 2015
Section thématique I: L’éducation francophone en Ontario / Special Feature I: French-language Education in Ontario

La conscience historique de jeunes franco-ontariens d’Ottawa : histoire et sentiment d’appartenance

Stéphane Lévesque
University of Ottawa
Bio
Jean-Philippe Croteau
Cégep de Sept-Îles
Published September 23, 2015
Keywords
  • Conscience historique,
  • identité franco-ontarienne,
  • enseignement de l'histoire,
  • Ontario français,
  • narration,
  • Historical consciousness,
  • Franco-Ontarian identity,
  • history education,
  • Francophone Ontario,
  • narrative
  • ...More
    Less
How to Cite
Lévesque, Stéphane, Jean-Philippe Croteau, and Raphaël Gani. 2015. “La Conscience Historique De Jeunes Franco-Ontariens d’Ottawa : Histoire Et Sentiment d’appartenance”. Historical Studies in Education / Revue d’histoire De l’éducation 27 (2). https://historicalstudiesineducation.ca/index.php/edu_hse-rhe/article/view/4393.

Abstract

Résumé

Les écoles de langue française de l’Ontario inscrivent au cœur de leur projet éducatif la mission de transmettre aux élèves francophones une culture commune et un patrimoine historique et de favoriser leur appartenance à l’identité franco-ontarienne. Cet article vise à vérifier si l’Ontario français constitue un point d’ancrage dans la conscience historique des jeunes francophones et s’ils ont recours au passé pour se forger une identité de citoyen.  Nous avons mené une enquête dans deux écoles secondaires d’Ottawa et dans une classe de didactique de l’histoire à l’Université d’Ottawa, où les élèves et les futurs enseignants devaient indiquer leur degré d’attachement identitaire et rédiger un récit sur l’histoire l’Ontario. Il en résulte qu’une appartenance forte à l’identité franco-ontarienne amène les jeunes à puiser dans le passé de l’Ontario français pour consolider et renforcer cette identité dans leur conscience de citoyen. À l’opposé, une identité canadienne et ontarienne forte se traduit pour les élèves par un récit moins engagé politiquement et plus descriptif centré sur l’histoire de son pays ou de sa province.

Abstract

A central pillar of French-language schooling in Ontario is the mission to transmit a shared culture and history to Francophone students, and encourage their attachment to Franco-Ontarian identity. This article aims to verify whether French Ontario is an important component of the historical consciousness of young Francophones, and if they turn to the past to forge their identities as citizens. Students in two Ottawa secondary schools and future teachers in a history education class at the University of Ottawa were asked to indicate their degree of attachment to Franco-Ontarian identity and to create an account of Ontario history. We found that a strong sense of belonging as Franco-Ontarians leads young people to look to the past to help them construct and reinforce their identity as citizens. On the other hand, strong Canadian and Ontarian identities are expressed by students in more descriptive—and less politically engaged—accounts of the history of their homeland or province.